• Cinq heures du mat'...

    Le groupe, c'était Chagrin d'Amour.

    A cinq heures, cette nuit je ne dormais pas, ce n'était pas la première nuit d'insomnie, ce ne sera pas la dernière.

    Ce chagrin d'amour qui me tombe dessus aujourd'hui je ne m'y attendais pas, je m'en serai bien passée, j'ai eu suffisamment ma part dans ma vie.

    Le 24 décembre, j'ai pensé que la vie me faisait un beau cadeau, cette homme qui m'écrit qu'il m'a toujours aimé. Mais comme il y a 30 ans, il en choisit une autre.

    J'ai tenté de faire un peu d'humour - cette politesse du désespoir - et je lui dit que ce n'était pas la peine de revenir dans 30 ans, je n'étais pas bien sûre d'être là...

    En attendant, je suis là, et je sème les mouchoirs autour de moi.


    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :