• Chroniques de la canicule (2)

    A 19 h 30 le thermomètre lumineux de la pharmacie affichait 35°, confirmés par le thermomètre de mon balcon, soit 7° de moins qu'hier. Il faisait donc très chaud, mais c'était redevenu supportable. A l'intérieur, du coup, l'appartement parait moins frais, et pour cause, il fait 27° - 10° de plus que certains matins d'hiver quand je me lève...

    C'est un peu chaud, du coup, j'allume le ventilateur dès que je rentre.

    La surprise, c'est que La Chatte semble apprécier le ventilateur. Alors que, très craintive, elle fuit tout ce qui est étrange et/ou bruyant, elle n'hésite pas à s'installer à portée d'air. J'en conclus que lors de sa première vie, chez sa maîtresse précédente, elle devait déjà connaître le ventilateur. Du reste, je constate qu'elle semble supporter assez mal la chaleur, cela fait deux matins qu'elle est agitée, alors qu'habituellement elle se rendort immédiatement après avoir pris son petit déjeuner en même temps que moi (la chanceuse. Moi, après le petit déj', faut que je parte bosser ! ah, la vie de chat...).

    Sinon, en plus du ventilateur, j'ai ma parade anti-chaud : une fine robe de crépon de coton, sous laquelle... eh bien je ne porte rien. Et c'est très agréable :-)

    Au boulot, comme je l'ai dit hier, j'ai la clim, et le bureau est exposé au nord-est, il y a juste un peu de soleil le matin. Du coup, le bureau n'est pas trop chaud, mais il n'est pas trop éclairé non plus, et, en dépit de la canicule au-dehors, j'enrage de passer la plus grande partie de mon temps cloîtrée dans la pénombre :-/ une fois encore l'été va passer à vitesse grand V, et je n'en n'aurais rien senti...

    Le problème de l'été, c'est que l'équation n'est pas bonne : journées plus longues (je me lève plus tôt et me couche plus tard)  = moins de sommeil = plus de fatigue. Je suis donc crevée, ce matin avec la chaleur je ne me sentais pas très bien. Dimanche : sieste. Mais encore faut-il tenir jusque là. Du coup, je vais m'économiser : demain soir, pour le dîner hebdomadaire avec mes fils, ce sera salade à composer soi-même, et vaisselle à jeter !


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :