• César

    Je me suis couchée passablement énervée hier soir, par les résultats de la cérémonie des César. Certes, le pari d'un film en noir et blanc et, surtout, muet, était risqué, et de ce point de vue là, The Artist méritait efffectivement le prix du meilleur film, bien que le film en lui-même ne soit pas meilleur qu'un autre. Et en l'occurence, que Bérénice Béjo rapporte le prix de la meilleure actrice, et bien non, je ne suis pas d'accord. D'accord, elle joue bien, mais sans plus, elle n'est pas "habitée" par son rôle, au contraire de Karine Viard et Marina Foïs, qui auraient mérité d'être consacrées meilleures actrices, ex-aequo..  Et je suis bien contente que Intouchables ne soit reparti qu'avec une seule récompense - mais, zut alors ! Omar Sy, meilleur acteur, ça me fait râler. Ca aurait pu être pire, vu que Cluzet était lui aussi nommé dans cette même catégorie, mais tout de même, Omar Sy meilleur acteur... J'imagine que, vu le succès populaire du film, il fallait absolument lui remettre une récompense.... :-/   Les autres acteurs nommés méritaient pourtant bien plus ce César, même si je n'ai pas vu tous les films concernés.

    Je suis déçue que Polisse ne soit pas reparti avec le César du meilleur film, il le méritait bien. Et je suis encore plus déçue par l'absence de récompense - de reconnaissance - pour le pourtant remarquable La Guerre est déclarée, de et avec Valérie Donzelli. Le César du meilleur scénario original aurait été tout indiquer pour un film audacieux, tant sur le fond que sur la forme.

    Côté film étranger, je suis contente du César remporté par Une Séparation  (j'ai revu il y a quinze jours A Propos d'Elly, du même réalisateur, avec autant de plaisir et d'intérêt que la première fois, et peut-être même un peu plus encore). Que Le Cochon de Gaza remporte lui aussi un César (meilleur premier film) me comble également. Carmen Maura en meilleur second rôle féminin pour Les Femmes du 6ème étage me déçoit un peu, même si au demeurant c'est une actrice que j'aime beaucoup, car j'aurais préféré que ce César récompense Zabou Breitman pour son rôle dans L'Exercice de l'Etat. De ce côté là, je suis absolument comblée : Michel Blanc remporte le César du meilleur second rôle, et ce n'est que justice. Il est magistral dans ce rôle, c'est l'apothéose de sa carrière d'acteur. Un sacré chemin depuis les comédies des années 80 ! J'espère le revoir dans ce genre de rôle. A défaut de Michel Blanc, que Joey Starr soit récompensé pour ce même César m'aurait également fait extrèmement plaisir.

    Bref, passablement énervée, comme je l'ai dit, mais, en même temps, bien contente que tous ces films soient des films que j'avais vus et aimés cette année (euh... pas Intouchables)    :-)


  • Commentaires

    1
    l-homme-des-cavernes
    Dimanche 26 Février 2012 à 13:02

    Je n'ai vu que Polisse et effectivement je trouve qu'il méritait bien.

    Et je trouve aussi qu'on nous gonfle un peu,encore en ce moment au JT de 13h,avec The artist ...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :