• C'est la jungle

    Non, je ne parle pas des relations de voisinage ;-)

    Je parle du petit coin de verdure qui entoure une partie de la résidence. Je n'en connais pas l'étendue exacte. Oh, ce n'est pas très grand, j'ai du mal à en évaluer la superficie, mais comme c'est un vrai fouillis, j'appelle ça "la jungle". Des arbres, assez serrés, du lierre tombant en liane, un ou deux arbres morts... Maintenant que l'automne arrive, les "gros" oiseaux (pies, tourterelles, pigeons) s'éloignent un peu, laissant la place aux plus petits. Ce soir, c'est un couple de mésanges charbonnières qui picorait les mousses d'un arbrisseau mort. J'ai laissé de petits bouts de pain sur le rebord de la terrasse, dès fois que...  Cela fait plusieurs soirs, également, que j'entends une chouette (ou un chat-huant, décidemment je n'y connais rien, en oiseaux) quand je me couche. La première fois ça m'a fait bizarre, parce que je n'habite pas dans une forêt tout de même, mais en pleine ville ! et puis maintenant j'aime bien. J'ai revu l'écureuil, aussi. Les pigeons s'attardent un peu. Les gousses qui poussent sur l'acacia en face doivent être mûres, et j'ai découvert qu'ils en sont friands. L'acacia, justement, commence à perdre ses feuilles, imperceptiblement mais sûrement. Je me suis aperçue qu'un peu plus loin, il y a un bâtiment, assez haut, avec des appartements, que je n'avais pas encore distingué jusqu'à présent. Je suppose que lorsque les arbres seront tous dénudés, je vais découvrir un nouveau paysage. J'espère que, les pluies automnales venues, le ruisseau qui borde la résidence coulera de nouveau.

    Ce soir, j'ai encore pu dîner dehors. J'ai la chance d'arriver à manger seule autrement que devant la télé, alors je profite autant que je peux de ces moments où je peux manger en plein air, avec les chants des oiseaux - en dépit du bruit de la circulation toute proche. Car si un côté de la résidence est bordé par cette petite "jungle", l'autre côté donne sur une route assez passante, sans parler de la rocade bordelaise, à cent mètres à vol d'oiseau. Mon moment préféré entre tous est celui du petit-déjeuner, le week-end, quand je peux prendre mon temps et rester longuement sur ma chaise de jardin, à ne rien faire, juste laisser couler le temps, dans la tiédeur du moment...

     

    jungle

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :