• Bordeaux, la colonne des Girondins

    Erigée dans les toutes dernières années du XIXème siècle, la colonne des Girondins célèbre les révolutionnaires Girondins, victimes de Robespierre. De part et d'autre de la colonne en pierre, deux fontaines, chacune ornée d'un groupe sculptural en bronze, l'un célébrant la Victoire, l'autre la Concorde. En 1942, ces ornements de bronze seront démontés, afin d'etre fondus pour l'industrie de l'armement. Toutefois, ils échapperont, assez miraculeusement, à la destruction. Les chevaux, en particulier, seront retrouvés un jour dans un hangar, et les sculptures vont être remontées dans les années 70.
     
    Dans mes affaires j'ai une photo de 1985 ou 86, de ces fontaines figées par le gel. Le froid avait supris tout le monde, les services municipaux n'avaient pas eu le temps d'arrêter les arrivées d'eau, et le spectacle fut magnifique. De grandes stalactittes ornaient les statues, c'était grandiose.
     
    Une vue générale de la colonne et de l'un des bassins :
     
     
    gir1
     
    Un des bassins :
     
    gir2
     
    Les deux bassins sont composés de figures différentes, mais sur un même principe : une figure principale autour de laquelle s'organisent des figures secondaires, puis des chevaux aquatiques jaillissent du groupe, au dessus du bassin, tandis qu'un dernier groupe de trois personnages émerge de l'eau. Les statues sont donc en bronze, un bronze patiné par l'eau, et habillé par le calcaire.
     
    gir3
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Un sein, triomphant pour l'éternité...
     
    gir sein
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Et un des chevaux, sorti d'un bestiaire fantastique.
    .
    gir cheval
     
     

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :