• Bon, voilà

    J'ai des progrès s à faire concernant le recadrage des photos, si j'en crois la tête de la nouvelle bannière de ce blog sarcastic Et dire que je bosse dans l'informatique, c'est pitoyable.

    A ce propos ma mère, à qui je rendais visite hier - elle est toujours  l'hôpital - m'a demandé ce que je faisais comme boulot... Ca en dit long sur les rapports de ma mère avec moi, mais bon, j'ai fini de me lamenter avec ça.

    Sinon, quoi de neuf ? Des choses bien, des choses moins bien. Au boulot, il y a des jours avec, où ce que je fais me plait presque et où j'arrive à être presque calme, et des jours sans, où je ne supporte pas ma chef et son incompétence. Ah, tout de  même : nous avons appris cette semaine que le chef du chef de ma chef, bref mon N+3 qui m'avait remonté les bretelles un peu trop énergiquement l'an dernier, et dont on avait vite compris qu'il ne nous aimait pas, nous les bordelais - c'est un parisien d'origine toulousaine ceci explique sans doute celà - part sur une nouvelle mission, et qu'il est remplacé, dès le 1er février par... un bordelais. Bordeaux power !!! Et pas n'importe quel bordelais, un de mes anciens chef. Un collègue avec qui je déjeune le midi nous disait justement récemment (et pourtant rien n'avait filtré de cette nomination) "quand une grosse entreprise rachète une petite, dans les années qui suivent c'est la petite qui s'impose dans la hiérarchie". Et bien voilà.

    Sinon, je vais prendre un nouveau rdv chez le médecin, si je vais globalement bien force est de constater que j'ai des problèmes intestinaux qui ne passent pas, que j'ai constaté à deux ou trois reprises des douleurs inhabituelles. J'avoue que j'ai un peu flippé hier matin, car je me suis trouvée brusquement secouée par de grosses nausées juste après le petit déjeuner, et j'ai été malade une partie de la matinée, et crevée le restant de la journée.

    J'ai pourtant des journées très correctes, et même très agréables, comme ce fut le cas aujourd'hui - les jours se suivent et ne ressemblent vraiment pas en ce moment ! Le réveil a sonné à 7 heures, à 7 h 30 j'étais à la salle de sport pour une séance de trois quart d'heure, puis de retour chez moi j'ai enchaîné sur la préparation de la soupe de la semaine, d'un gâteau - j'ai invité mes voisins à prendre le café - puis sur deux heures de vélo cet après-midi. Une séance de ciné pour terminer l'après-midi - et j'ai fait l'aller-retour à pied, et voilà. C'était très agréable de marcher dans le calme de la nuit finissante ce matin, toute brumeuse, et c'était très agréable de marcher dans le calme de la nuit juste tombée ce soir, lune une peu voilée par la brume. Entre les deux, une belle après-midi ensoleillée, et il y avait des semaines - des mois ? - que nous n'avions pas vu le soleil !

    Ah, oui, le sport le matin. Je suis très fière de ça. C'était un de mes plus grands fantasmes depuis des années, j'avais dû voir ça dans un film ou une série, des héros dynamiques se précipitant dès le réveil vers leur cuisine pour avaler un jus d'orange, sautant dans leurs baskets pour démarrer la journée en trombe par un footing soutenu. Je l'avoue, j'avais des complexes. Mon prof d'histoire, en classe de 1ère, nous avait un jour déclaré "Napoléon avait la faculté de n'avoir besoin que de quelques heures de sommeil, et il pouvait dormir n'importe où, d'ailleurs tous les Grands Hommes sont des gens qui dorment très peu." Et bien cette phrase, que je n'ai jamais oubliée, m'avait marquée et, j'étais restée sur le fait que je ne serais jamais un Grand Homme. Et surtout ces dernières années, où mon besoin de sommeil s'était trouvé accentué par le neuroleptique pris depuis ma dépression en 2013. Mais voilà, plus de neuroleptique, et gros travail sur moi-même également pour arriver à me lever plus tôt. Et ça paie : d'abord, le petit matin, c'est le plus beau moment de la journée, ensuite ça me permet de faire plein de choses, ou pas, car paresser devant des mots croisés c'est bien aussi, et, enfin, j'ai gagné en énergie.

    Donc, ça faisait un certain temps que j'y pensais, en plus ma chef m'avait dit que ça lui arrivait d'aller au sport le matin, donc, pourquoi elle et pourquoi pas moi, et puis je voulais une séance de sport supplémentaire dans la semaine, et puis le soir il y a trop de monde à la salle, et puis une fois par semaine je bosse jsq à 19 h 00 donc je peux embaucher plus tard, donc, voilà, autant de - bonnes - raisons qui ont fait que mercredi il y a quinze jours, je me suis levée dès que le réveil a sonné, j'ai donné à manger aux chattes - la priorité absolue - mais au lieu de faire mon petit dej', je me suis lavée les dents, ai enfilé mes affaires de sport, et suis partie à la salle de sport où j'étais à 6 h 30. La salle ouvre à 6 heures, et il faut le croire,  cette heure ci il y avait déjà deux autres personnes, dont un mec, que j'ai revu cette semaine, et qui a l'air sympa... sauf qu'à cette heure là, je ne suis pas vraiment coiffée, encore moins maquillée... Finalement, l'expérience est concluante, je n'ai pas de problème d'énergie (je craignais l'hypoglycémie, mais non), au contraire, et l'aller retour dans la nuit, le calme, la fraîcheur, le chant des oiseaux, c'est génial. Et la journée se passe sans fatigue, au contraire. J'ai toujours pensé qu'il y a les limites et contraintes avec lesquelles on ne peut pas déroger, le boulot par exemple, et puis qu'il y a toutes ces petites peurs et limites qui sont les nôtres, et qui nous empêchent parfois de vivre tel qu'on le voudrait, plus que toutes les autres contraintes qui ne sont d'ailleurs parfois qu'une excuse pour ne pas voir ses propres limites. Bref, depuis quelques années j'essaie, non de repousser mes limites, mais plutôt de changer certaines petites choses, il y a une expression de ce genre là, "vivre ses rêves et non pas rêver sa vie" et même si cette expression m'agace, comme toutes ces expressions toutes faites, il y a quand même quelque chose comme ça dans ma tête...

    Et à ce propos, dans quinze jours je prends l'avion...

     


  • Commentaires

    1
    Lundi 29 Janvier à 18:06

    Du sport dès le petit matin !

    Bravo.

    Moi j'ai déjà du mal à juste me réveiller ...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :