• Arts d'Afrique

    Au marché Saint-Michel, cet après-midi, un étalage très particulier : des masques et des fêtiches africains. Semblables en tous points à ceux que j'ai vu en août au musée d'Aquitaine , et ils m'ont bien paru authentiques. J'ai un peu bavardé avec le vendeur (*), qui m'a confirmé qu'il s'agit de vrais masques de cérémonie et de vrais fêtiches, du peuple Fong du Gabon.

    Je lui ai alors dit que c'était dommage, de vendre ainsi le  patrimoine de son pays. Il m'a répondu : "les américains viennent bien vous acheter vos tableaux, en France !". Un point pour lui.

    Tant que j'y étais, et après ce que j'avais vu dans les films projetés au musée d'Aquitaine à l'occasion de l'exposition, je lui ai demandé comment faisaient les africains pour porter ces masques si lourds pendant de si longues cérémonies. Il m'a répondu : "comment faisaient les hommes pour construire vos églises ? la foi, toujours la foi !" Deux points pour lui.

    J'ai regretté, bien sûr, de ne pas avoir mon appareil photo. Certains des masques étaient de toute beauté. L'un d'eux, en particulier, m'a beaucoup plu. Il était pour moi... pour deux cents euros. Gloups. Mais il était vraiment beau.

     

     

     

    (*) Mais y a-t-il une seule fois où je ne bavarde pas avec quelqu'un que je rencontre ?


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :