• Acanthe, au quotidien, encore

    C'est à se demander si le soleil et la chaleur vont revenir de façon durable. Laissant le volet roulant de ma chambre entre-ouvert, je vois instantanément, en me levant, le temps qu'il fait et ces derniers mois, c'est trop souvent gris.

    J'étais donc bien contente, ce matin, de constater que le soleil pointait son nez lorsque je me suis réveillée ! Plein Est, la chambre est magnifiquement illuminée par la belle lumière chaude du soleil levant, et cela me met de bonne humeur.

    De surcroit avec le printemps, les arbres devant l'immeuble sont bien verts, le spectacle est magnifique...

    50 nuances de gris

    difficile de croire, en voyant la photo, que la rocade bordelaise et, pire encore, l'échangeur de l'autoroute, sont à 150 mètres à vol d'oiseau... Difficile de l'oublier, du reste, lorsqu'il fait beau. C'est ma voisine qui me l'a fait remarquer : quand on entend la rocade, c'est qu'il fait beau. De fait, quand il fait mauvais, on ne l'entend pas. Rien n'est jamais parfait...

    Je me suis donc levée de bonne humeur, bonne humeur à peine entamée par le fait de constater que l'ampoule de la hotte de la cuisine avait rendu l'âme - et je n'allume jamais d'autre lumière, le matin, que cette petite lampe plus douce que la lumière du plafond. Bon, aller dans le tiroir à la recherche d'une ampoule, en trouver une, démonter la plaque de la hotte, changer l'ampoule, remonter la plaque de la hotte. Le petit exercice du matin. Je n'ai pas de "chéri, l'ampoule de la hotte a grillé, il faut la changer !", c'est le problème du célibat : on ne peut compter que sur soi-même.

    Cinq minutes plus tard, je prenais mon petit-déjeuner face à la porte fenêtre de la cuisine, grande ouverte, laissant largement entrer la délicate et puissante odeur des fleurs du mandarinier...

    Acanthe, au quotidien, encore

    Voilà une journée qui commençait bien. Elle a bien continué, il faisait assez beau et chaud pour prendre le café au soleil, ce midi, et ce soir, encore assez doux pour dîner en terrasse, avec une amie, dans un restaurant doté d'une superbe terrasse donnant sur un petit jardin vert, avec de jolis arbres aux oiseaux chantants... Les hirondelles sont revenues, nous sommes sorties du restaurant à temps pour les voir tournoyer dans le jour finissant....


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :