• Abécédaire, 37

    D - Dimanche. J'ai passé un dimanche seule, et en restant chez moi, sans marché, sans sortie en ville, sans ciné, sans rando, sans repas chez mes parents, pour la première fois depuis que je vis seule. J'ai survécu  ;-)  Je suis sortie, pour voter bien sûr, et puis pour faire une longue balade dans Pessac. Je ne peux rester enfermée, même quand il fait mauvais, j'ai besoin de prendre l'air. En rentrant, je me suis mise sur le canapé avec un bouquin, et un cd de blues sur la mini-chaîne Je suis tout de même contente : alors même que mes angoisses réapparaissent de temps à autre, je suis capable d'assumer ma solitude, même si cela demeure un peu  triste.

    E - Elections. Ces derniers mois, je me suis souvent interrogée, en voyant Marine Le Pen. C'est une femme qui "présente" bien. Elle est agréable à regarder, toujours maquillée, toujours bien habillée. Elle affiche sa féminité, au contraire de bien des femmes politiques. Ainsi Martine Aubry, déjà peu jolie, est toujours en pantalons et vestes rappelant le sempiternel uniforme costume-cravate des hommes politiques, et ne parlons pas d'Eva Joly dont le physique laisse à désirer. Suis-je inconvenante de parler ainsi ? Il y a pourtant des évidences. Je pense que pour son électorat, voter pour une Marine Le Pen jolie et féminine est valorisant. Le sujet semble être tabou en politique, pourtant je pense que les femmes devraient faire un atout de leur féminité.

    E - Elections, suite. Mon ex-mari n'est plus inscrit sur les listes électorales depuis un changement de commune, il y a vingt ans. Mon fils aîné se désintéresse de la politique et pratique  l'abstention, mon fils cadet - le petit crétin - s'est levé tard, ne se souvenait plus où il avait rangé sa carte électorale, ne savait pas pour qui voter, bref n'y est pas allé (ceci dit, il m'affirme vouloir voter au second tour). Il n'y avait que moi, hier, pour faire mon devoir électoral. Quelle famille !

    F - Foi (rubrique coming-out). La semaine dernière, pendant une pause-repas, j'ai passé une heure à échanger sur ce sujet avec l'amie qui m'a fait amenée aux cérémonies de louanges dont j'ai eu l'occasion de parler. Cela fait fichtrement du bien. De ceci (la foi) à cela (mon vote Mélenchon), j'ai apprécié l'interview que voilà.

    F - Football américain. A côté de la résidence il y a un stade, utilisé en particulier par l'équipe de football américain de la commune. Le dimanche j'entends les clameurs et coups de sifflets des matchs. Hier, en me promenant, je me suis arrêté pour regarder le match en cours. Couleurs des maillots, corps surdimensionnés du fait des protections, casques, arbitres vêtus de tenues blanches à rayures noires... tout un décorum étrange mais plaisant à regarder. Ce qui m'a impressionnée, c'est le bruit que font les joueurs lorsqu'ils se heurtent, or le jeu semble baser sur cet affrontement au corps à corps, du fait des chocs des protections. C'était donc plaisant à regarder, ceci dit je n'ai absolument rien compris aux règles du jeu. Un de ces dimanches, j'irais revoir un match avec mon appareil photo.

    L - Lecture. J'ai lu en même temps La Bicyclette bleue de Régine Desforges, et Sur la plage de Chesil de Ian McEwan. Pas grand chose de commun entre ces deux romans, bien sûr. J'ai apprécié les deux, et les ayant terminés j'ai attaqué hier soir Le Mythe de Sisyphe, d'Albert Camus. La philosophie, ce n'est décidemment pas mon fort, je la préfère expliquée par Michel Onfray. En regardant dans ma bibliothèque hier soir, je me suis aperçue que j'ai quelques bouquins que je n'ai pas encore lus. Le problème c'est que surfer sur le net diminue forcément le temps accordé à la lecture.

    P - Peau d'Ane. Une copine a eu la gentillesse de m'envoyer un sms pour me prévenir que le film passait une nouvelle fois à la télé, la semaine dernière. Je l'ai donc re-re-re-re.... regardé. Je ne compte plus les fois à je l'ai vu, à la télé, au ciné, plus d'une dizaine de fois assurémment. Je ne me lasse pas de l'histoire, des robes couleur du temps, de lune, des chevaux bleus et rouges, de l'hommage rendu à Cocteau, du côté kitch des années hippies... Et puis Peau d'Ane, ce n'est pas rien. C'est LE film, le tout premier que je sois allée voir au cinéma !

    T - Temps. L'acacia devant la terrasse se tord dans tous les sens et le volet roulant du salon bouge pas mal. Je n'ai jamais aimé le vent, mais depuis la tempête de 99, c'est encore pire. Je préfère encore la pluie - de ce côté là je suis servie. Je ne me plains pas, cela fait du bien à la végétation. Je suis très sensible au temps, au passage des saisons, à leurs couleurs et leurs lumières. Printemps aidant, les arbres ont recommencé à me cacher les immeubles des résidences en face de mon appartement. Souvent, je pense à déménager, à trouver un appartement plus grand, avec une "vraie" cuisine. Mais quand je pense à la liberté que je ressens, perchée dans les arbres du haut de mon second étage, et sans vis-à-vis, j'y renonce.

    V - Vacances. Cette semaine, kiné et psy sont en vacances. Du coup, c'est une semaine "allégée", un peu comme si j'étais en vacances moi-même. Et la semaine prochaine, je suis vraiment en vacances ! Au programme, ciné, bien sûr, et une conférence sur le canal du midi, puis une autre à la bibliothèque de Bordeaux dont le titre, "Du manuscrit à l'imprimerie" est prometteur ! Au programme également des achats de plantes pour la terrasse, un peu de shopping dans Bordeaux, une visite sans cesse repoussée au Musée d'Aquitaine... sans oublier les grasses matinées. La semaine aurait pu être courte, mais je profite du pont du 8 mai pour la prolonger un peu ! En  attendant, celle-ci va se terminer sur quelques agapes : avec mes fils comme chaque semaine, puis avec mes parents (je les invite au restaurant), puis avec des copines (encore un restaurant !).


    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :