• Abécédaire (23)

    D - Déléguée syndicale. Je ne le suis plus, depuis ce soir. Aujourd'hui avaient lieu, dans l'entreprise qui m'emploie, les élections professionnelles (renouvellement du CE, des délégués du Personnel). Les règles de représentativité ont changées, il y a trois ans, une loi a été votée dans l'indifférence générale. Désormais, pour être représentatif (et donc être à la table des négociations des accords d'entreprise, des salaires, assurer la défense des salariés, participer au CE) un syndicat doit faire au moins 10 % de suffrages positifs lors de ces élections. Et, à l'intérieur de sa liste, une personne doit également réunir 10 % de suffrages pour pouvoir prétendre à être représentant du personnel. Autant dire que cette loi va réduire le nombre de syndicats et le nombre de représentants du personnel. En ce qui concerne mon syndicat, qui est un syndicat minoritaire dans l'entreprise (et au niveau national aussi, d'ailleurs) si nous avons un élu ce sera déjà bien. La parade à l'affaiblissement syndical serait que de plus en plus de salariés se syndiquent, car un syndicat n'a de force que de part son nombre d'adhérents. Bref, je quitte mes fonctions syndicales et ce n'est pas plus mal, j'en avais ras-le-bol de servir d'agence de renseignement sur le droit du travail, gratuitement, sans même espérer à chaque fois un minimum de reconnaissance. Quoi qu'il en soit, ces élections sont un succès, car, inquiets de l'avenir (sombre, l'entreprise va mal) les salariés se sont fortement mobilisés, y compris les cadres. Des salariés qui se mobilisent pour une élection, ce sont des salariés qui ne se laisseront pas faire si les choses tournent mal.

    E - Eau. Pour la première fois de ma vie je viens de recevoir une facture d'eau. Quand j'étais mariée, je me souciais fort peu de ce genre de choses, je dois le reconnaître. Comment savoir si je dépense trop d'eau, ou si au contraire je gère bien la durée de mes douches ? j'ai été faire un tour du côté des compteurs, dans le couloir. J'ai dépensé moins que la famille d'à côté, mais pas tout à fait moitié moins ce qui m'inquiète, et deux fois plus que mon voisin célibataire, qui n'est jamais là. Si je veux pouvoir continuer à arroser les plantes sur ma terrasse, il va falloir que j'optimise le remplissage de la machine à laver.

    F - Fac. J'ai reçu la facture acquittée de mes frais d'inscription administrative, j'aimerai bien recevoir aussi les premiers cours. Avec une certaine inquiétude, toutefois, car je n'ai finalement pas lu les oeuvres au programme et je crains d'avoir du mal à tout faire. Chaque semestre comporte dix unités d'enseignements, j'apréhende un peu cela, la somme de travail que cela va nécessité. Car j'aimerais bien réussir ce pari là.

    F - Fils. J'ai passé plus d'une heure au téléphone ce matin, à faire le tour des lycées de la Gironde dans l'espoir de trouver, au hasard d'un désistement, une place en BTS pour mon fils. Il ne faut jamais s'avouer vaincu. Résultat négatif, mais j'aurais au moins essayé. J'y ai laissé mon forfait téléphonique et ma manager m'a regardé m'absenter un peu trop souvent (j'allais téléphoner dans le couloir) mais tant pis, il y a des priorités qui n'attendent pas. Je me suis fait confirmer qu'il pourrait malgré tout faire une nouvelle demande d'inscription en BTS pour l'an prochain. Inutile de dire que je suivrais au plus près ces nouvelles démarches.

    F - Fonctionnaires. J'ai donc appelé l'inspection académique, puis le rectorat, puis un service du rectorat chargé plus spécialement de l'orientation. Mention spéciale au monsieur qui m'a répondu avec gentillesse et disponibilité, me donnant la liste de tous les lycées dispensant le BTS souhaité, en me donnant à chaque fois le numéro de téléphone de chaque lycée ! il m'a même donné les noms des lycées privés susceptibles de pouvoir répondre à ma demande. On peut dire ce qu'on veut des fonctionnairs, les critiquer, les railler... dans chaque service, dans chaque lycée, j'ai trouvé des gens disponibles, aimables, qui m'ont écouté, qui m'ont répondu en prenant le temps de le faire. La réputation qu'on  fait aux fonctionnaires est orchestrée par des gouvernements acharnés à dresser une partie de la population contre une  autre, parce que diviser, c'est toujours régner. A Talence, commune qui jouxte Pessac, on va supprimer le poste de l'employé qui s'occupait de délivrer les billets, de renseigner les personnes, ce que ne peut pas faire ni ne pourra jamais faire une machine parce qu'une machine a ses limites, on va supprimer ce poste car "pas assez rentable". Parce qu'un être humain doit être rentable. Vivement que j'arrive au pouvoir, j'instaurerai le plein emploi, deux fonctionnaires derrière chaque guichet, vive la glorieuse union soviétique et ses goulags  kolkhozes.

    I - Immobilier. Mon père m'a appelée ce soir pour me dire que finalement ils abandonnent leur projet immobilier, ou, du moins, qu'ils ne vont pas se précipiter. Cela m'a rassurée.

    P - Pub. Je ne regarde déjà pas bcp la télé, alors les pubs... ! mais je viens  de voir celle pour la nouvelle berline Mégane, qui parodie les pubs pour les voitures allemandes, et je trouve ça très drôle.

    S - Saison. Ca y est, on y est. Mardi soir en quittant le travail j'ai dû allumer les phares et le matin, ça "caille". L'appartement s'est déjà refroidi, le matin il fait froid dans la salle de bain. Elle est grande, la douche est une douche italienne sans cabine, et c'est bien dommage, car une cabine de douche s'emplit très vite d'une chaleur tropicale très appréciable à la demi-saison, quand il est encore trop tôt pour envisager d'allumer le chauffage.

    S - Sport. Je me suis inscrite dans une nouvelle salle de sport, plus moderne que celle que je fréquentais jusqu'à présent. Il y a en particulier des tapis de marches, c'est très rigolo. J'espère que ce sera surtout efficace !

    T - Télé. Bien que je la regarde peu, je pense casser ma tirelire pour m'équiper d'une télévision avec un écran plus grand. Depuis mon canapé je ne vois pas bien les films, or j'aimerai pouvoir regarder de bons films plus souvent, la médiathèque a tout un choix alléchant de dvd et de documentaires. L'occasion de pouvoir regarder, chez moi, des films en VO, or avec mon écran actuel il n'est pas question de lire des sous-titres. Et puis je me referais bien une séance spéciale "Seigneur des Anneaux" en version originale et longue, un dimanche après-midi trop froid ou trop pluvieux pour mettre un vélo dehors.


  • Commentaires

    1
    Julie
    Samedi 22 Octobre 2011 à 09:32
    Pour l'eau, je connaissais quelqu'un qui récupérait l'eau de ses débuts de douche, quand elle n'a pas encore chauffé, pour arroser ses plantes, justement.
      • Feuilles_d_Acanthe Profil de Feuilles_d_Acanthe
        Lundi 24 Octobre 2011 à 20:33
        C'est une bonne idée. Je vais m'acheter un grand arrosoir.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :