• Abécédaire (20ème)

    C - Chambre. Le matin, il fait désormais frais, y compris dans ma chambre. C'est un peu ce que je craignais, deux des murs donnent sur l'extérieur et elle est donc plus fraîche que la pièce principale. Désormais, je ne pars plus en laissant la fenêtre ouverte, je ferme bien la fenêtre mais ouvre grand le volet roulant, de même que dans le séjour, afin que le soleil chauffe les pièces.  Dans la salle de bain, également, ça commence à se rafraîchir. La douche est une douche à l'italienne, sans cabine, j'ai donc un peu froid quand j'en sors. Mais nous ne sommes qu'en septembre, alors le chauffage c'est comme les collants, je tiendrai le plus longtemps possible, sans. Mais ça va être dur, je suis frileuse.

    C - Changement. Mes parents viennent de poser une option pour un appartement, dans une ville de la CUB bordelaise. Besoin de se rapprocher des hôpitaux, de se simplifier la vie, une maison et un jardin ça finit par être lourd à entretenir à partir d'un certain âge, disent-ils. Je ne suis pas bien sûre que cela soit une bonne idée, mais ils sont décidés. Ils ont donc mis la maison du Barp en vente, et très égoïstement, je le regrette.

    M - Médaille du Travail. Je suis en train de constituer un dossier pour obtenir la médaille du Travail. Je me fiche un peu de la médaille, je fais ça uniquement pour le (petit) chèque qui va avec. Je suis vénale ? c'est surtout que ça mettra du beurre dans les épinards ! Pour la première fois depuis longtemps, je vais équilibrer mes comptes ce mois-ci (du moins en principe) c'est à dire que je devrais terminer à zéro, et non plus à découvert. Tout simplement parce que je ne suis pas prélevée des impôts, ayant été suffisamment prélevée au court de l'année. J'ai plutôt tendance à mal me débrouiller question argent, mais là, au moins, j'ai compris qu'il valait mieux anticiper, et faire augmenter les prélèvements mensuels est un bon moyen d'éviter les mauvaises surprises en fin d'année.

    Pour en revenir au dossier pour la médaille du Travail, j'ai besoin de certains papiers. Mes contrats de travail ou, à défaut, mes bulletins de salaire, ou, à défaut encore, mon relevé de carrière CNAV. La CNAV, c'est la caisse de retraite du régime général, le relevé de carrière c'est le truc déprimant qui te dit combien de trimestres il te reste encore à travailler. Généralement, beaucoup. J'ai déjà fait un relevé de carrière, il y a quatre ans. Et là où je me suis vraiment épatée, c'est en le cherchant. Je me suis dit : "voyons, si je l'ai rangé, j'ai dû le faire dans un dossier qui pourrait s'appeler "retraite"." Et s'il y a un dossier "retraite", il se pourrait qu'il soit classé dans le même dossier que celui où il y a aussi mes dossiers de compte-épargne, mes impôts, le contrat de prévoyance de mon entreprise, mon plan épargne retraite, etc... Et bien... et bien oui, dans ce dossier là, il y avait bien une grande enveloppe (je classe tout dans  de grandes enveloppes kraft, c'est pratique) marquée "retraite", avec le relevé CNAV dedans, et le courrier me donnant mon code d'accès au site. Ce qui prouve :

    - que je suis une fille organisée

    - que mon système de classement fonctionne.

    P - Photos. Je suis nettement moins organisée, par contre, pour mes photos. J'en suis désormais à ma quatrième carte mémoire, avec des photos en vrac, sur un système de stockage qui n'est pas censé être pérenne. Il faudrait que je me décide à acheter un nouveau pc, plus rapide pour traiter mes photos (j'entends par là, les classer, redimensionner celles que j'importe sur mon blog, me constituer un dossier de photos à imprimer), avec un disque dur afin de pouvoir les stocker sans peur de les perdre.

    P - Psy. Celui que je consulte me parait être le psy tel que je le cherchais depuis longtemps. Je parle et  il intervient quand il le faut pour mettre un élément en lumière ou me faire une remarque pertinente. Je le vois le mardi matin, puisque je commence le travail à 11 h ce jour là, et ce n'est pas évident de me mettre au travail après la séance, surtout si celle-ci m'a remuée.

    T - Tard. Avec les horaires que j'ai, si j'ai besoin de faire une course, ou si j'ai un rendez-vous (ce soir chez mon généraliste), je rentre tard chez moi. Je n'ai pas trop le temps de me poser, et je recommence à me coucher tard. Finalement, j'apprécie les jours où je commence à 10 h, cela me permet de dormir un peu plus ! Une inquiétude tout de même : si j'ai si peu de temps de libre, je vais avoir du mal à travailler pour la fac, or le programme de l'année est plutôt chargé.

    De fait : bonne nuit.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :