• Abécédaire (19me)

    C - Cinéma. Evidemment, maintenant que les vacances sont finies, le nouveau programme de l'Utopia est génial. De bons samedis en perspective, les dimanches étant réservés aux balades en vélo, puisque celle d'hier m'a redonné confiance dans la distance que je suis capable de tenir.

    C - Chocolat. Plus facile de me passer de sexe que de ma dose quotidienne de chocolat aux noisettes (entières). Mais je voudrais rester raisonnable, même si je suis encore loin - heureusement - de dévorer la tablette en une soirée.

    D - Dentiste. C'est certainement le rendez-vous le plus redouté de l'année, même s'il ne s'y passe pas grand'chose, vu que je fait le maximum pour éviter les problèmes, prévenir c'est guérir. Du coup, ce soir, je me suis entendue dire que je suis peut-être un peu trop vigoureuse sur le brossage, et excessive sur le lavage (quatre fois par jour).

    F - Frisquet, froid. Les températures ont bien baissé, j'aprécie donc la baie vitrée plein sud qui (sur)chauffe l'appartement. Je mise là-dessus pour faire des économies de chauffage cet hiver.

    M - Marcel. La boîte de nourriture m'a un peu échappée des mains ce soir, je crains qu'il ne me fasse une indigestion. Je me suis attachée à lui.

    P - Police. Coup de fil surprenant, cet après-midi. Mon portable a sonné, c'était la police qui voulait savoir si je connaissais un certain xxx dans ma résidence. Le nom ne me disait rien (ce serait rigolo qu'il s'agisse de mon bruyant voisin), et je ne sais pas quel était le but de cet appel. Je n'ai donc rien dit, puisque je n'avais rien à dire. Après coup, j'ai trouvé ça bizarre, la police ? sur mon téléphone portable ?...

    T - Télé. A la télé ce soir, "Faut pas prendre les enfants du bon Dieu pour des canards sauvages". Une intrigue déjantée, des comédiens inoubliables, les dialogues d'Audiard et les décors kitch des années soixante-dix. Un vrai bonheur.

    T - Travail. Quand j'étais dans le service informatique, je travaillais. Tranquillement. La journée commençait par la consultation de mes mails, professionnels et privés, pendant que mes collègues consultaient le site de L'Equipe, puis la journée s'écoulait tranquillement, entre paperasserie, photocopies, et discussions entre collègues. Dans le pire des cas, je quittais le boulot à 17 heures... Aujourd'hui je commence à neuf heures, et je dois vraiment commencer à neuf heures. Et je dois travailler sans interruption jusqu'à dix-huit heures. Sans internet. Pour sûr, ça me change la vie. J'ai dû mal à suivre le rythme.

    V - Voisin. Ma visite a dû le calmer, plus de musique du tout. Dans la "conversation", il m'a dit qu'il déménage ce mois-ci. C'est surprenant, vu que la résidence étant neuve, nous venons tous d'aménager, mais j'espère que c'est vrai.

    V - Voyage. J'ignorais que les journées du patrimoine, mi-septembre, avaient un thème. Cette année, j'ai donc appris que le thème est "le voyage". Je me suis d'ores et déjà inscrite à deux visites, l'une sur le parcours de l'eau en ville (visite d'un bassin d'alimentation en eau potable, du panneau de contrôle de régulation des eaux de pluie...), l'autre sur... le dernier voyage. Visite commentée du cimetière de Pessac. J'adore les cimetières. Rien de morbide, c'est plutôt émouvant, ces familles qui se retrouvent là, ces mausolées sobres ou rococo...

    W - Whisky. Nous fêtions les soixante-dix ans de mon père, il y a une dizaine de jours, et mon fils aîné est venu accompagné de sa copine, comprendre sa petite-amie. Ce n'est pas la première, mais c'est la première qu'il me présente et qu'il emmène chez ses grand'parents. Au moment de l'apéritif, elle demandé un coca avec du "sky" (skaï). Devant ma mine héberluée elle a précisé "du whisky". Pour un peu, je serai tombée à la renverse. Elle n'a que quinze ans la gamine ! (oui, elle est bien plus jeune que mon fils). Je me sens à côté de la plaque, hors du coup. Un jour, on se sent encore jeune, et puis le lendemain, on réalise qu'on est passé de l'autre côté, qu'on n'est plus la génération montante. Dur. Heureusement que je garde encore mon sens de l'humour !


  • Commentaires

    1
    l-homme-des-cavernes
    Mardi 6 Septembre 2011 à 21:29
    C'est vrai que pour moi le "skaï" c'était une matiére pas super sympa d'imitation de cuir. Et oui les générations changent...
      • Feuilles_d_Acanthe Profil de Feuilles_d_Acanthe
        Mardi 6 Septembre 2011 à 21:43
        Oh la que oui. Et quand on s'aperçoit qu'on n'est plus soi-même dans la génération montante, quel choc !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :