• 29 janvier 2009

    Le 29 janvier, jeudi prochain donc, l'ensemble des organisations syndicales françaises appellent les salariés du privé, du public, les retraités, à une journée de grève et de manifestion.

    Alors qu’ils ne sont en rien responsables de la crise économique, les salariés, demandeurs d’emploi et retraités en sont les premières victimes. Elle menace l’avenir des jeunes, met à mal la cohésion sociale et les solidarités ; elle accroît les inégalités et les risques de précarité.

    <o:p>(extrait de la déclaration unitaire des syndicats girondins)</o:p>

    <o:p></o:p>

    <o:p>Parce que manifester tout seul dans son coin c'est pas facile, n'hésitez pas : rejoignez-nous ! Parce qu'il y en a ras-le-bol des cotisations sociales qui augmentent quand les remboursements ne cessent de baisser, ras-le-bol de devoir mendier des augmentations de salaires dérisoires quand les salaires des dirigeants augmentent de façon indécente, ras-le-bol de s'entendre dire que le problème de l'emploi en France, c'est la faute des salariés qui coûtent cher, qui ne sont pas assez flexibles, pas assez compétents, ou trop qualifiés, qui sont trop enceintes ou trop jeunes ou trop vieux, et  qui ne veulent pas travailler plus, travailler tout les jours sans discontinuer, qui ne veulent pas - eh non - revenir aux conditions de travail du XIXème siècle...</o:p>

    <o:p></o:p>

    <o:p>Donc rejoignez-nous, soyez là, car si vous n'y êtes pas ne croyez pas que les autres y seront pour vous. Droit du travail, minimas sociaux, prestations familiales : vous les devez aux syndicats, c'est à dire à des salariés qui ont pris le risque de vouloir mieux : travailler mieux, vivre mieux. Si vous ne soutenez pas les syndicats, ces salariés qui s'engagent au quotidien pour vous défendre, en étant avec eux ce jour-là, les syndicats n'auront très vite plus de poids face au gouvernement et au système libéral : vous n'aurez plus aucun poids. Alors avant qu'il soit trop tard, réagissez. Le 29 janvier, venez manifester, pour vous, vos proches, vos enfants.</o:p>

    <o:p></o:p>

    <o:p></o:p>

    <o:p></o:p>

    <o:p>"  'font chier ces grévistes, m'empêchent d'aller bosser ! D'aller bosser... d'aller bosser... pour me faire encadrer, manager, coacher, évaluer, dévaluer, engueuler, harceler... me faire virer... </o:p>

    <o:p> Allez, cette fois-ci : moi aussi je manifeste !"</o:p>

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :